Halloween : la playlist de la mort qui tue

20 inoubliables traumatismes, 20 délicieux supplices.

La mort a toujours eu une influence bien particulière sur les musiciens, à tel point qu’elle a engendré ses propres genres musicaux dans lesquels un culte lui est voué et revendiqué ; le death metal, le death grind ou, en ce qui concerne le hip-hop, l’horrorcore, davantage axé sur les films d’horreur. Le morbide, le macabre, la souffrance, des thèmes présents dans l’art depuis la nuit des temps et qui font étrangement résonner notre cerveau, nos noyaux accumbens, titillant aussi les neurones du plaisir et de la satisfaction d’être encore en vie.

Alors soumettons-nous au supplice en ce jour où la mort est reine, avec 20 titres, albums, artistes et genres musicaux de différentes époques qui partagent tous la qualité de m’avoir traumatisé – m’aliénant à eux à jamais.

Pour afficher la tracklist complète, cliquez sur a.png du lecteur ci-dessous :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s