La playlist d’UVB 76, entre EBM, punk japonais et album russe oublié

Également dans cet article : pourquoi vous irez voir le live de ces deux prodiges français en 2018.

Revenons en 2015, où je découvrais pantois le premier maxi d’UVB 76 sur le label rennais au nez fin Midi Deux : « En quatre tracks, Enter 513 scotchait au siège comme l’explosion finale d’un blockbuster américain » écrivais-je alors, électrisé par une techno/drone music si impeccable qu’il était alors inconcevable qu’elle ne soit seulement les prémices d’une œuvre bien plus grandiose. Et pourtant.

À lire : UVB 76 est la prochaine étoile noire de l’électronique française

Dure Vie Copyright Julio Ificada
©Yves de Ortesis (@ ECHAP Festival)

Depuis, la radio fantôme de Tioma Tchoulanov et Gaëtan Bizien émet toujours, propageant en France son atmosphère glaçante et industrielle à travers leurs prestations live cathartiques. Mais du neuf arrive, prenant serré le virage de la performance A/V et c’est peut-être le meilleur de ce qu’on pouvait souhaiter.

Si leur second EP est prévu courant 2018 et qu’un track « entre EBM et rhythmic noise avec un sample de bétonnière » est dans les tiroirs de Midi Deux, c’est bien leur nouveau live A/V à 360° qui donne de quoi palpiter d’impatience.

En attendant la grande première de ce live au Recombinant Festival de San Francisco cet octobre, ainsi que sa venue en France (on l’espère), les deux Français partagent sur La Pieuvre une playlist (commentée !) de 11 titres entre EBM, rituels de noise, punk japonais énervé, musique expérimentale russe oubliée et techno industrielle. Tout ce pourquoi on aime UVB 76.

Pour afficher la tracklist complète, cliquez sur a.png du lecteur ci-dessous :

1/ The Cowboys – S/T (Drunken Sailor / Lumpy Records, 2016)
Petit déj’ et vitamine C.

2/ Techno Thriller – Freed from Desire (Vastechose, 2017)
Manson + Ministry + Gala = Techno Thriller. D’ailleurs, si vous nʼêtes pas au courant, on invite les frères AIR LQD et Techno Thriller en live à lʼInternational, le 14 octobre ! Cʼest gratuit, de 21h à 6h, grosse sauterie en prévision !

3/ Pan Sonic – Lähetys / Transmission (Blast First Petite, 2007)
Classique dʼouverture de nos DJ sets. Référence à l’une de nos plus grandes influences, sans parler du nom du morceau qui nous correspond bien.

4/ Ströer Duo – Vietnam (Mood Records, 1982)
Meilleure arme pour lʼhiver à venir.

5/ Стук Бамбука в XI часов – Хрупко двух (Self Released, 1991)
Superbe album russe oublié.

6/ Mai Mai Mai – λήναις / lenais (Boring Machines, 2016)
Une des bonnes découvertes annuelles, extrait du dernier album de Toni Cutrone sur le très bon label, italien lui aussi, Boring Machines.

7/ Kyah (キャ→) – ピラニヂ BOY (AA Records, 1985)
Petit déj et vitamine C (bis).

8/ AYYA – Second Mistake (PAN, 2017)
De la compilation Mono No Aware sur PAN. À mi-chemin entre « Cancion Sintecta » de Vogel (Enter The Void OST) et « Love » de Mica Levi (Under The Skin OST). *Larmes acides et descente chimique*

9/ AIR LQD – Nothing is Sacred (Vastechoses, 2017)
Le Patron. Toujours le même topo.

10/ Coldgeist – Warm Hands (Ritual Process, 2017)
Producteur et ami rennais avec qui nous partageons pas mal dʼidées. Joli track cold-wave sur la dernière sortie de son label. Montreuil Connexion !

11/ Rantzen – Will I Dream? (Efficient Space, 1989)
Extrait de la compilation de lʼannée Oz Waves: Compiled by Steele Bonus sortie chez les Australiens dʼEfficient Space. *___*

UVB03.jpg
©Julien Griffaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s